FAO.org

Accueil > Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture > Nouvelles > News detail fr
Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture

Le Ministre de l’Environnement tunisien inaugure une réunion internationale

12/11/2018

Le Système mondial d’information du Traité international de la FAO 

Tunis, Tunisie, 7 novembre 2018 - «Cet atelier de formation est très instructif et permettra à notre banque nationale de gènes d’échanger les compétences et de partager les connaissances acquises ici avec des banques de gènes d'autres pays arabes et africains»,  a déclaré S. E. Riadh El Mouakher, ministre tunisien des Affaires locales et de l'Environnement, lors de l'inauguration de l'atelier consacré au Système mondial d’information du Traité international de la FAO.

Intervenant de Rome, le Secrétaire du Traité international,  Kent Nnadozie, a déclaré: «Le Système mondial d’information est un système en pleine croissance qui contient actuellement 776 000 matériels enregistrés du monde entier. Nous espérons encourager toutes les Parties contractantes à utiliser ses services afin que les obtenteurs et les scientifiques puissent en tirer profit

L’atelier de Tunisie sur le Système mondial d’information (GLIS), qui a été inauguré par S. E. le Ministre El Mouakher, le représentant sous-régional de la FAO, Mohamed Amrani, et le directeur de la banque nationale de gènes tunisienne, M'Barek Ben Naceur, a réuni plus de 25 participants provenant de différents pays du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord, notamment d'Égypte, d'Éthiopie, de Jordanie, du Liban, du Maroc,  du Soudan et de la Turquie. En outre, des responsables de banques de gènes, des obtenteurs et des chercheurs, ainsi que des experts impliqués dans des activités de conservation à la ferme, ont également participé à cet atelier régional, ainsi que des représentants de centres internationaux de recherche agricole, notamment le Centre international d'amélioration du maïs et du blé (CIMMYT), et le Centre international de recherche agricole dans les zones sèches (ICARDA).

 

Article 17 (Le Système mondial d'information sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture) du Traité international invite les parties contractantes à «coopérer dans le but de développer et de renforcer un système mondial d’information de manière à faciliter les échanges d’informations, sur la base des systèmes d’information existants, sur les questions scientifiques, techniques et environnementales relatives aux ressources phytogénétiques pour  l’alimentation et l’agriculture, en espérant que ces échanges d’informations contribueront au partage des avantages, en mettant les informations sur les RPGAA  à disposition de toutes les Parties contractantes ». 

 

"Nous sommes enthousiastes à propos du Système mondial  d'information du Traité international et de la manière dont il aidera les scientifiques, les obtenteurs et les chercheurs»,  a déclaré M. Ben Naceur, Directeur de la banque nationale de gènes tunisienne.

L’atelier a permis aux participants de se familiariser avec l’attribution des identifiants numériques d’objet aux matériaux végétaux, connaitre les expériences récentes d’application et d’utilisation de la base de données GRIN-Global et les progrès accomplis concernant les projets financés par le Fonds pour le partage des avantages en Turquie avec des variétés locales de blé ainsi que l’évaluation des variétés de blé dans la région.

L'atelier consacré au Système mondial d’information tenu à Tunis a été organisé par le personnel du Secrétariat du Traité international, sous les auspices de la Banque nationale de gènes de Tunisie, en étroite coopération avec le bureau sous-régional de la FAO à Tunis, avec l’aide financière du gouvernement Allemand.

#GlobalInfoSystem #DOIs #BenefitSharing #Germplasm #Data #IntnlCooperation #PlantGeneticsData

@PlantTreaty

 

 

 

Partagez