FAO.org

Accueil > Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture > Nouvelles > News detail fr
Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture

TOUS LES CENTRES DU GCRAI UTILISENT LES IDENTIFIANTS NUMERIQUES D’OBJETS (DOIS)

19/02/2019

Plus de 97% des collections provenant des banques de gènes du GCRAI sont déjà enregistrées dans le Système mondial d’information

Plus de 97% des collections mondiales de ressources phytogénétiques conservées dans les banques de gènes du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (GCRAI) ont déjà été enregistrées dans le Système mondial d’information (GLIS en anglais) du Traité international de la FAO sur les ressources pyhtogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture. Cela équivaut à plus de 775 000 identifiants numériques d'objets (DOIs). Parmi ceux-ci, plus de 600 000 matériels phytogénétiques sont disponibles dans le Système multilatéral d'accès et de partage des avantages du Traité international.

« C’est une étape importante", a déclaré Kent Nnadozie, Secrétaire du Traité international. «Nous sommes ravis que tant d'institutions et d’organisations différentes adoptent rapidement les nouveaux identifiants numériques", a-t-il ajouté. « L'identification de manière précise et permanente des ressources phytogénétiques grâce à l'utilisation de DOIs est le fondement d'un échange d'informations et d'une collaboration scientifique plus efficaces.»

Grâce au portail web du Système mondial d’information, les obtenteurs et les chercheurs peuvent désormais accéder à des informations sur le matériel phytogénétique conservé dans les banques de gènes des centres du GCRAI, en plus du matériel  provenant d’autres institutions. Le nombre total actuel de DOIs enregistrés dans le Système mondial d’information est supérieur à 829 000 et il continue de croître.

En juin 2017, le GCRAI a reconnu l'importance d’attribuer des identifiants numériques d’objets aux  ressources phytogénetiques en vue d’améliorer leur visibilité et leur utilisation par les  chercheurs. Il s'est également engagé à enregistrer toutes les collections conservées par 11 de ses 15 centres à travers  le  Système mondial d'information du Traité international avant la fin de 2018, ce qu'il a fait à temps.

Le Système mondial d’information propose actuellement des informations de base ainsi que des liens et des références supplémentaires utiles concernant 181 908 registres de blé (Triticum) et 147 360 de riz (Oryza). Hordeum, Phaseoulus, Cicer, Sorgho et Zea figurent parmi les autres genres ayant de nombreuses entrées et plus de 30 000 enregistrements chacun. Il propose également des liens pointant vers des données utiles dans d’autres systèmes d’information tels que WIEWS, Genesys, les catalogues phénotypiques et les inventaires nationaux.

Renforcement des capacités

Le Secrétariat du Traité international a lancé une initiative globale de renforcement des capacités en 2017 et 2018, avec le soutien du Gouvernement allemand. Cela comprenait l'organisation d'ateliers régionaux et nationaux de renforcement des capacités, d'activités de formation et la présentation de matériel de formation visant à promouvoir l'adoption des DOIs. Leur adoption rend les informations phytogénétiques plus accessible aux utilisateurs potentiels en les liant à leurs numéros d’échantillons ou à leurs identifiants locaux, facilitant ainsi l’adoption de mesures politiques visant à soutenir la conservation des ressources phytogénétiques.

L'adoption immédiate des DOIs  par le GCIAR a incité d'autres parties intéressées à faire de même. Au total, plus de 50 000 autres DOIs ont été attribués aux ressources phytogénétiques conservées dans des instituts de recherche nationaux, des universités et des banques de semences dans le monde entier,  au cours de l’année passée, étant donné que ces organisations collaborent et échangent du matériel et des informations aux fins de la recherche et de la sélection végétale.

 #GlobalInfoSystem #CGIAR #PlantGeneticMaterial

@PlantTreaty

Partagez