FAO.org

Accueil > Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture > Nouvelles > News detail fr
Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture

Trois ateliers régionaux destinés aux candidats du Troisième Appel à propositions du Fonds de partage des avantages

09/12/2014

Le Traité international sur les Ressources Phytogénétiques pour l’Alimentation et l’Agriculture (TIRPAA) a organisé une série d’Ateliers régionaux spéciaux pour ceux qui se préparent à soumettre des propositions complètes pour les projets qui seront financés par le 3e cycle du Fonds de partage des avantages du Traité. Ces Ateliers ont eu lieu entre le 30 Octobre et le 14 Novembre 2014 en Équateur (pour les candidats d’Amérique Latine), Égypte (pour les candidats du Proche Orient et d’Afrique) et en Malaisie (pour les candidats d’Asie et du Sud Ouest Pacifique). Le troisième cycle du Fonds de partage des avantages du Traité international investira plus de 10 millions de dollars dans des projets à grande portée en vue de contribuer à la réalisation de la sécurité alimentaire mondiale grâce à la gestion de la diversité des cultures. Sur les 188 pré-propositions éligibles présentées en réponse au Troisième Appel à propositions de projets du Fonds de partage des avantages, 64 ont été retenues pour passer à l’étape successive du processus de sélection, la soumission des propositions de projets complètes.

Pour aider les candidats à soumettre une proposition solide dans un format cohérent, le Secrétariat du Traité international a organisé trois ateliers régionaux en collaboration avec la Représentation de la FAO en Équateur, le Bureau régional de la FAO pour le Proche Orient et l’Institut de recherche et du développement agricole de la Malaisie (MARDI). Les Ateliers ont fourni les informations techniques et le soutien aux candidats au Troisième Appel à propositions de projets du Fonds de partage des avantages en ce qui concerne les principaux aspects et les exigences pour soumettre les propositions de projets complètes, en plus d’un aperçu général sur le Traité international et tous ses mécanismes.

“En plus de fournir un forum pour l’échange des connaissances, le renforcement des capacités, et la formation, ces Ateliers régionaux ont également présenté une excellente occasion pour former une nouvelle génération de chercheurs et d’experts en RPAA dans le développement et l’utilisation des principaux mécanismes opérationnels du Traité,” a déclaré le Dr. Shakeel Bhatti, Secrétaire du Traité international sur les ressources phytogénétiques. “Les Ateliers ont sensibilisé les intervenants actuels et futurs à propos du cadre conceptuel et des principes de fonctionnement du Traité international et de son Fonds de partage des avantages.”

“L’atelier était une occasion importante pour se familiariser encore plus avec les mécanismes et les instruments du TIRPAA,” a déclaré le Dr. Safaa Baydoun, Directeur du Centre de recherche pour l’environnement et le développement de l’Université Arabe de Beyrouth. “Il a été l’occasion de rencontrer quelques uns des intervenants du Traité, d’échanger des points de vue et des impressions avec d’autres collègues de différents pays. Je l’ai vraiment apprécié et j’ai beaucoup appris grâce à lui.”

Parmi les participants à l’Atelier il y avaient des scientifiques, des conservateurs de banques de gènes, des agriculteurs, des ONG, et des responsables gouvernementaux. En plus des séances de groupe, les ateliers comprenaient également des séances d’entrainement individuelles pour donner des conseils aux candidats individuels sur la façon de développer des propositions de projets complètes techniquement solides et de haute qualité.

“L’entrainement personnalisé était très utile, et nous avons reçu des conseils appropriés sur la manière de préparer un projet de haute qualité,” a déclaré Mme Agripina Roldán, Coordonatrice du Registre national de la pomme de terre, Institut national de recherche agricole, (INIA), Pérou. “Nous étions très intéressés à élargir nos connaissances sur le Traité international et sur les directives afin de présenter une meilleure proposition pour être financée par le Fonds de partage des avantages, et nous avons beaucoup appris grâce à cet atelier.” 

Les Ateliers ont porté sur divers aspects du Traité, y compris le pool de gènes du Système Multilatéral, le Système Mondial d’Information et les mécanismes visant à promouvoir le partage des avantages non monétaires, en particulier le transfert de technologie.

“Les ateliers ont été également l’occasion de tenir des séances de questions et réponses face à face avec le bureau d’assistance (Helpdesk) qu’il aurait été autrement impossible de réaliser par email,” a déclaré le Dr. Bens Pardamean, Directeur du Centre de recherche en Bioinformatique et science des données (BDSRC), Université de Bina Nusantara. “L’atelier nous a énormément aidé à mieux comprendre les documents concernant la préparation des propositions de projets complètes, et les informations fournies étaient extrêmement pertinentes, utiles, et complètes.”

Les propositions de projets complètes sont attendues pour le 5 Décembre 2014. La sélection finale des projets à financer à travers le troisième tour du Fonds de partage des avantages sera effectuée par un Groupe d’experts indépendant. Les projets sélectionnés seront annoncés et lancés au début de 2015.  

Partagez