FAO.org

Accueil > Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture > Nouvelles > News detail fr
Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture

LES ÉTATS-UNIS AJOUTENT 500 000 ÉCHANTILLONS DE MATÉRIEL PHYTOGÉNÉTIQUE DANS UN SYSTÈME MONDIAL

03/11/2017

Le Système multilatéral d'accès et de partage des avantages du Traité international atteint 2 millions d’échantillons de RPAA

Kigali, Rwanda, le 2 novembre 2017 - Les États-Unis ont annoncé aujourd'hui qu'ils ajouteront 500.000 échantillons appartenant à  15.000 variétés de matériel phytogénétique pour l'alimentation et l'agriculture (RPAA) dans le Système multilatéral d'accès et de partage des avantages (MLS) du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture, permettant ainsi aux autres pays membres d'accéder à de nouveaux matériels. Avec les ajouts les plus récents, le Système multilatéral du Traité international comprendra 2 millions d'échantillons de RPAA. L'annonce a été faite par Mme Christine Dawson, chef de la délégation américaine à la septième session de l’Organe directeur du Traité international, qui est actuellement en session à Kigali, au Rwanda.

« Nous sommes ravis de cette évènement, qui se traduit par l’ajout d’un demi-million de nouveaux échantillons de RPAA américains dans le Système multilatéral du Traité international », a déclaré Kent Nnadozie, nouvellement nommé Secrétaire du Traité international. "Ceci est un modèle exemplaire  de la manière dont le multilatéralisme devrait fonctionner, en fournissant un accès aux ressources et en consentant aux Parties contractantes du Traité international d’en partager les avantages."

Les nouveaux échantillons de RPAA en provenance des États-Unis sont ceux qui relèvent du domaine public et qui sont gérés et contrôlés par le Service de recherche agricole du Département américain de l’agriculture (USDA / ARS), Système national de germoplasme végétal (NPGS). Il comprend du matériel provenant de 20 banques de gènes nationales. Le matériel phytogénétique tenu dans le Système national  de germoplasme (NPGS), à l'exception des matériaux qui ne sont ni du domaine public ni sous la direction et le contrôle de l'USDA, seront mis à disposition de toutes les Parties contractantes du Traité international selon les termes de l'Accord type de transfert de matériel, un modèle obligatoire utilisé par les parties souhaitant fournir et recevoir du matériel dans le cadre du Système multilatéral.

Le Système multilatéral du Traité international facilite à toutes ses Parties contractantes l'accès au germoplasme. Cela permet aux agriculteurs, aux obtenteurs et aux scientifiques du monde entier de développer des plantes adaptées aux différentes conditions environnementales et aux incidences du changement climatique. Le Système multilatéral compte actuellement plus de 1,5 million d'échantillons de RPAA et a déjà facilité l'échange mondial de plus de 4 millions d'échantillons de RPGAA.

Partagez