Page tools
codexalimentarius > À propos du Codex > Le Codex et la science

Le Codex et la science

Les normes Codex reposent sur des bases scientifiques solides. Le Codex mène depuis toujours ses activités suivant une approche scientifique. Des experts et des spécialistes d'un large éventail de disciplines contribuent à tous les aspects du Codex Alimentarius afin de veiller à ce que les normes élaborées soient en mesure de résister à l'examen scientifique le plus rigoureux.

Deux groupes d'experts qui existent de longue date – la Réunion conjointe FAO/OMS sur les résidus de pesticides (JMPR) et le Comité mixte FAO/OMS d'experts des additifs alimentaires (JECFA) – ont publié au fil des années des données appréciées dans le monde entier, dont les gouvernements, le secteur agroalimentaire et les centres de recherche font un large usage. Les évaluations qu'ils effectuent se fondent sur les meilleures informations scientifiques disponibles. Elles permettent de rassembler des contributions provenant de nombreuses sources autorisées et d'élaborer des publications considérées comme des documents de référence à l'échelle internationale.

On peut affirmer que les travaux de la Commission du Codex Alimentarius, ainsi que les activités d'appui de la FAO et de l'OMS, ont joué un rôle pivot pour la recherche et les études scientifiques liées à l'alimentation. La Commission est aussi devenue une importante tribune internationale d'échange d'informations scientifiques sur les denrées alimentaires.

Organes d'experts

JECFA - Comité Mixte FAO/OMS d'experts des additifs alimentaires

Additifs alimentaires (JECFA)

Le Comité mixte FAO/OMS d'experts des additifs alimentaires (JECFA) est un comité international d'experts scientifiques administré conjointement par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Comité scientifique indépendant, il réalise des évaluations des risques et donne des avis à la FAO, à l'OMS et aux pays membres des deux organisations. Les demandes d'avis scientifiques sont pour la plupart transmises par l'intermédiaire de la Commission du Codex Alimentarius, au cours de ses activités d'élaboration de normes alimentaires internationales et de directives, dans le cadre du Programme mixte FAO/OMS sur les normes alimentaires.

JMPR - Réunions conjointes FAO/OMS sur les résidus de pesticides

Résidus de pesticides (JMPR)

La Réunion conjointe FAO/OMS sur les résidus de pesticides donne des avis scientifiques d'experts indépendants à la Commission et au Comité du Codex sur les résidus de pesticides. La FAO et l'OMS maintiennent deux sites web différents qui mettent en relief les activités de la JMPR du point de vue des deux organisations mères.

JEMRA - Réunions conjointes d'experts FAO/OMS sur l'évaluation des risques microbiologiques

Évaluation des risques microbiologiques (JEMRA)

La Consultation mixte FAO/OMS d'experts de l'évaluation des risques microbiologiques formule des avis scientifiques d’experts indépendants à la Commission et à ses comités spécialisés. La FAO et l'OMS maintiennent deux sites web différents qui mettent en relief les activités de la JEMRA du point de vue des deux organisations mères.

JEMNU - Réunion mixte d'experts FAO/OMS sur la nutrition

Nutrition (JEMNU)

La première Réunion mixte d'experts FAO/OMS sur la nutrition (JEMNU) a été organisée en 2010, sur le modèle d'autres comités conjoints FAO/OMS qui formulent des avis scientifiques depuis longtemps et donnent de bons résultats.

La JEMNU renforce le rôle joué par la FAO et par l'OMS dans la formulation d’avis techniques sur la nutrition à l'intention des États Membres, d'organes comme la Commission du Codex Alimentarius et, en particulier, du Comité du Codex sur la nutrition et les aliments diététiques ou de régime (CCNFSDU).

La JEMNU est organisée pour répondre à une demande particulière du CCNFSDU ou d'un autre organe du Codex. Le secrétariat conjoint FAO/OMS de la réunion sélectionne des experts internationaux compétents et les invite à participer à une réunion au cours de laquelle les éléments de preuve nécessaires sont examinés et évalués. L'évaluation objective de la qualité des éléments probants est ensuite communiquée aux responsables du Codex Alimentarius chargés de la gestion des risques en vue d'élaborer des normes nutritionnelles mondiales propres à protéger la santé et à faciliter les échanges commerciaux.